Savoirs données.

H. V. – Les données, c’est du savoir latent. Dès qu’on les rend accessibles, des gens s’en servent pour créer des choses. Au sein même de l’Etat. C’est le sens de cette nouvelle mission d’administrateur général des données. Quand un ministère nous fournit des données réelles, on les « fouille » en détail (data mining), on les traite et, en retour, on peut aider ce ministère à découvrir par exemple de véritables économies ! Il s’agit d’aide à la décision, de modèles apprenants… Nous avons embauché quatre premiers data scientists pour avancer sur ces sujets clés.

viaHenri Verdier : « Données publiques : la France doit construire son propre récit », Idées.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s