Le paradoxe du pouvoir de l’utilisateur « InternetActu.net

Les logiciels de messagerie, les applications sociales sont tout autant personnalisables, rappelle Ferguson. Facebook par exemple propose plus de 61 fonctions de notification. L’utilisateur qui n’a pas le savoir-faire technique, le temps ou la patience pour désactiver ces notifications sera ainsi rapidement inondé de sollicitations… Et la seule solution proposée par les développeurs est de laisser les gens faire leur chemin dans la complexité des paramètres ou s’en tenir aux fonctionnalités par défaut.

Source : Le paradoxe du pouvoir de l’utilisateur « InternetActu.net

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s