La grande intox des objets connectés – Olivier… – A lire ailleurs

Le marché des objets connectés est-il aussi dynamique que nous le font croire les annonces, prédictions et études des grands cabinets de conseils ? Pas si sûr, analyse Olivier Ezratty qui détaille les intox dont nous sommes l’objet. La progression du secteur est bien moindre que celui des smartphones et tablettes. Mais l’intox repose aussi sur leur proposition de valeur : elle n’est pas là même entre un système d’éclairage public et une application pour courrir ou un simple gadget connecté. “Bref, il n’y a pas “un marché des objets connectés” mais différents marchés d’objets qui intègrent plus ou moins rapidement la connectivité et la création de nouveaux services exploitant les données générées par les capteurs.“

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s