Safety Check

Selon Europe 1, c’est plus 5 millions de personnes qui ont utilisé le bouton d’urgence mis en place par Facebook dès vendredi soir permettant à quel que 360 millions de personnes d’être informées de la situation de leurs proches. Selon Alex Schultz, vice-président de Facebook, c’est le taux anormal d’activité sur le réseau qui a motivé Facebook a lancer la fonctionnalité à Paris, rapporte VentureBeat. “ll faut donc comprendre que les lieux sans un nombre suffisant d’abonnés au réseau ou sans intérêt pour la firme n’auront qu’à se tourner vers d’autres services”, tranche Marin Lessard sur le blog techno de Radio Canada. La sécurité nationale doit maintenant composer avec Facebook et les réseaux sociaux.

Source : Safety Check : par qui souhaitons-nous être protégés ? « InternetActu.net

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s